Date

08 - 15 Août 2022

Heure

14h00 - 11h30

Session grégorienne – Été 2022

Cette session s’adresse à tous les hommes ou jeunes gens dont la voix a mué, désireux de travailler à la gloire du bon Dieu dans le chant grégorien.

Pour vous inscrire, veuillez suivre ce lien : Session grégorienne 2022 ou remplir le formulaire ci-dessous.

Les trois objectifs de la session 2022 :

1. Inclusion des jeunes voix. Le projet est indispensable pour la pérennité et le maintien de la qualité des chorales ; les jeunes gens dont la voix a mué sont donc particulièrement attendus et bienvenus.
Ils en tireront un grand bénéfice et leurs parents aussi. C’est que la valeur éducative du chant grégorien est incomparable :
Nous tenons pour certain que l’éducation par le grégorien est la meilleure, étant la plus théologale et à la fois la plus propre à tremper les caractères. Nous n’avons pas connu que des succès ; mais des quelque trois ou quatre cents enfants qui sont passés par notre très humble manécanterie, en ceux-là mêmes qui nous ont été cause ensuite des déceptions les plus amères, quelque chose a toujours surnagé dans le naufrage, quelque chose que nous ne saurions définir, ou que nous ne saurions mieux définir qu’en l’appelant une nostalgie du grégorien. Abbé Victor-Alain Berto

2. Consolidation des chorales. Le fait que les participants de la session proviennent de diverses chorales, demande une attention particulière pour la consolidation de celles-ci : il ne s’agira pas d’isoler les groupes mais, après une première revue, de travailler à l’assimilation d’un style commun grégorien, d’un style universel :
Mais elle [la musique sacrée] doit aussi être universelle, en ce sens que s’il est permis à chaque pays d’adopter dans les compositions ecclésiastiques les formes particulières qui constituent d’une certaine façon le caractère propre de sa musique, ces formes seront néanmoins subordonnées aux caractères généraux de la musique sacrée, de manière que personne d’une autre nation ne puisse, à leur audition, éprouver une impression fâcheuse. Saint Pie X (Motu proprio Tra le sollecitudini, 22 novembre 1903)
Ainsi ces chorales pourront progresser tout au long de l’année, chacune en son lieu.

3. Approfondissement chez les anciens. Même (surtout) les chanteurs les plus chevronnés ont besoin de s’améliorer sans cesse, de porter leur attention sur des points tel que le style verbal, l’édification du grand rythme, l’unité et la souplesse des voix. Si l’on n’a pas le désir de tendre à la perfection, on appauvrit le chant de façon inconsciente, mais certainement gravement dommageable.
Le chant grégorien, par la simplicité même de sa facture mélodique, modale et rythmique, et de ses procédés de composition, est chose délicate, qu’un rien suffit à altérer. Si vous voulez qu’il produise en vous d’abord, et ensuite dans les âmes qui vous sont confiées, ses fruits salutaires – et que peut-être même vous ne soupçonnez pas – alors il vous faut absolument le chanter à la perfection. Condition sine qua non. Tant que vous resterez dans l’à-peu-près, ce terrible à-peu-près qui gâte tout, vous pourrez le pratiquer toute votre vie ; jamais vous n’en sentirez la bienfaisante et bénie influence. Dom Joseph Gajard

Notre référence est ce qu’il est convenu de nommer la méthode de Solesmes, élaborée sous l’impulsion de dom Guéranger, mise en œuvre par dom Mocquereau et dom Gajard, appuyée par saint Pie X.
Un professeur de technique vocale interviendra durant la session pour améliorer la clarté de nos voix.