Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2006 2 31 /10 /octobre /2006 17:11

Dès la première année de son pontificat, à l’'occasion du troisième centenaire de la canonisation de saint Ignace de Loyola et de saint François Xavier, le Pape Pie XI voulut magnifier les Exercices spirituels de Saint-Ignace, afin d’'encourager tous les catholiques à profiter de ce don de Dieu, si efficace pour la conversion et la sanctification des âmes et la régénération de la société tout entière.

Il est difficile d’'employer des termes plus forts et plus explicites que ne le fit le Pape :

« Dans sa retraite de Manrèse, saint Ignace apprit de la Mère de Dieu elle-même comment il devait combattre les combats du Seigneur. Ce fut comme de ses mains qu’'il reçut ce code si parfait –– c’'est le nom qu'’en toute vérité nous pouvons lui donner –– dont tout bon soldat de Jésus-Christ doit faire usage. Nous voulons parler des Exercices spirituels qui, selon la tradition, furent donnés du ciel à saint Ignace. Non qu'’il ne faille estimer les autres exercices de ce genre, en usage ailleurs, mais, en ceux qui sont organisés selon la méthode ignatienne, tout est disposé avec tant de sagesse, tout est en si étroite harmonie que, si l'’on n'’oppose pas de résistance à la grâce divine, ils renouvellent l'’homme jusque dans son fond et le rendent pleinement soumis à la divine autorité. » (
Meditantibus nobis, 3 décembre 1922).

Quand on considère cette origine surnaturelle du livre des
Exercices, alors on comprend comment ils ont dressé un immense rempart devant le protestantisme, et comment ils ont durablement converti des milliers voire des millions d’âmes.

En effet, sous l’'égide de Notre-Dame, les
Exercices spirituels font revivre à l’'âme de bonne volonté l'’itinéraire par lequel le Bon Dieu a conduit Iñigo de Loyola d'’une vie dissipée à une vie de haute ferveur dans la vertu, d’'une vie d’un pécheur chevalier de la cour de Charles-Quint à celle d'’un saint chevalier du Christ-Roi. Cette origine chevaleresque rend compte du fait que les Exercices sont non seulement un instrument de conversion, mais aussi un instrument de conquête.

Instrument de conversion, les Exercices le sont en plaçant l'’âme dans la lumière divine du Principe et fondement, qui force chacun à se remettre en présence de ses fins dernières. Cette claire vue, sans complaisance ni atermoiement, conduit avec force et douceur l'’âme à se dépouiller des affections désordonnées, à se défaire des péchés qui l'’enchaînent dans la voie de la tiédeur ou de la perdition, à sortir de l’'aveuglement qui lui fait oublier son éternité, et ainsi à recouvrer la grâce de Dieu et à s’'y ancrer.

Instrument de conquête, les Exercices le sont en mettant le retraitant à l’'école intégrale de Notre-Seigneur Jésus-Christ et de son Église militante, de cette Église qui depuis les Apôtres verse son sang pour répandre la doctrine céleste, pour procurer les sacrements du Salut et faire luire le rayonnement de l’'Évangile sur les hommes et les sociétés.

Pour renforcer son propos, pour lui donner un écho universel, pour mettre en lumière les fondements divins de la singulière puissance des
Exercices de Saint-Ignace, pour manifester clairement sa volonté, le Pape Pie XI a consacré toute une encyclique à ce sujet, l’'encyclique Mens nostra du 20 décembre 1929.

En voici donc le texte de l’'
encyclique Mens Nostra, pour la première fois disponible en version « électronique ».

Si par ailleurs on veut voir les
Exercices à l'œ’œuvre et admirer leur vigueur, il suffit de lire la Vie du Père Vallet qui en fut l’'apôtre infatigable et inspiré.

Partager cet article

Repost 0
Published by Abbé Hervé Belmont - dans Morale
commenter cet article

commentaires

Michel64 13/04/2007 01:01

Bonsoir, je passe sur votre blog ; merci pour vos références à des textes du magistère auxquels il est vrai que nous ne sommes pas habitués....mais pourquoi ne citez vous plus rien à partir de 1958 ?