Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2006 6 04 /03 /mars /2006 08:20
Voici une seconde livraison du texte du livre du R.P. Guérard des Lauriers Réflexions sur le n.o.m., contenant le premier chapitre.

J’'insiste encore, si vous me le permettez, pour que vous ayez la bonté de me signaler les erreurs, obscurités (!) ou omissions que vous pourriez y trouver, ou pour me suggérer quelque note explicative qui serait nécessaire. Je fais aussi à nouveau remarquer qu'il s'agit là d'un document d'archive pour ceux qui désirent réfléchir au problème de la validité du
novus ordo missae. En effet, ce texte est impubliable tel qu'il est demeuré : trop fortement marqué par les controverses de l'époque de sa rédaction, trop touffu ou morcelé par les multiples corrections et additions qui n'ont pas été unifiées par la suite.
Voici donc :

Réflexions sur le n.o.m. – Chapitre I

Sainte lecture !

Partager cet article

Repost 0
Published by Abbé Hervé Belmont - dans Théologie
commenter cet article

commentaires

chouan 11/10/2017 18:51

LA SOMME DU CATÉCHISTE.COURS DE RELIGION ET D’HISTOIRE SACRÉE A L’USAGE DES SÉMINAIRES,COLLÈGES INSTITUTIONS ET CATÉCHISMES DE PERSÉVÉRANCE.Par M. l’abbé REGNAUD,VICAIRE A SAINT-EUSTACHE.VICTOR PALMÉ,ÉDITEUR PONTIFICAL.LETTRES DE NOTRE TRÈS-SAINT-PÈRE LE PAPE ET DE NOS SEIGNEURS LES ARCHEVÊQUES ET ÉVÊQUES A M.L’ABBÉ RAGNAUD.t.IV.LITURGIE.1875.Leçon.XXXI.Insigne de l’Évêque.p.852&c..,a écrit:

II.Sur quoi est fondé l’usage d’une Langue non vulgaire dans la Liturgie ? – Il est fondé sur le Christianisme,sur la conduite de Dieu lui-même,sur nos propres intérêts et sur la nature même des choses.

V. Pourquoi l’Église a-t-elle fixé dans une Langue sacrée les formules de la Liturgie ? – C’est pour conserver intacte la Tradition Catholique,dont la Liturgie est le principal instrument.

VI.Pourquoi l’Église n’a-t-elle pas admis plus de sept langues liturgiques ? – C’est pour nous rappeler,par l’unité matérielle de ces Langues,la spirituelle unité de foi,d’espérance et de charité qui brille dans l’Église.

VIII.Quelle Langue a reçu de la Providence la plus glorieuse mission ? – C’est la Langue Latine;car elle surpasse toutes les autres Langues en étendue,comme en dignité.


LA SOMME DU CATÉCHISTE.COURS DE RELIGION ET D’HISTOIRE SACRÉE A L’USAGE DES SÉMINAIRES,COLLÈGES INSTITUTIONS ET CATÉCHISMES DE PERSÉVÉRANCE.Par M. l’abbé REGNAUD,VICAIRE A SAINT-EUSTACHE.VICTOR PALMÉ,ÉDITEUR PONTIFICAL.LETTRES DE NOTRE TRÈS-SAINT-PÈRE LE PAPE ET DE NOS SEIGNEURS LES ARCHEVÊQUES ET ÉVÊQUES A M.L’ABBÉ RAGNAUD.t.IV.LITURGIE.1875.Leçon.XXXI.Insigne de l’Évêque.p.849&c..,a écrit:

I. Quel faut-il entendre par la Langue liturgique ? – Par la Langue Liturgique il faut entendre la Langue approuvée de l’Église pour le Culte Divin.

847.L’Église n’admet pas dans le Culte Divin l’usage des langues vulgaires,par respect pour les mystères sublimes qu’elle y doit célébrer.On a prétendu qu’en les excluant elle a compromis le salut des Fidèles? Mais à cette prétention des Protestants et des jansénistes le concile de Trente a répondu par ce canon: Sess XII,can IX.

848. Aussi rien n’est plus étrange que la contradiction des jansénistes et de leurs congénères les Vieux-Catholiques,voulant d’une part abolir l’Exposition du Très-Saint-sacrement et,d’autre part ,prononcer à haute voix et en langue vulgaire les redoutables paroles du Canon.

- PS: La liturgie est une règle de foi;car,suivant le pape saint Célestin,la loi de prier établi celle de croire.la liturgie n'est pas seulement un lieu théologique;elle est encore le principal instrument de la tradition.le Droit liturgique réside principalement dans le souverain Pontife.C'est pour la rendre immuable et inviolable.il est souverainement important que la liturgie soit immuable et inviolable;pour maintenir la foi et pour éviter l'erreur.