Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2006 1 30 /01 /janvier /2006 22:54
Canon 762
§ 1. Selon un usage très ancien de l’Église, personne ne sera baptisé solennellement s’il n'’a, autant que possible, un parrain [ou une marraine].
§ 2. Même dans le baptême privé, il y aura un parrain si l’'on peut facilement en avoir un. S'’il n'’y en a pas eu, on en prendra un lors du supplément des cérémonies ; mais dans ce cas le parrain ne contracte aucune parenté spirituelle.

Canon 763
§ 1. Lorsque le baptême est réitéré sous condition, on emploiera autant que possible le même parrain que celui qui aurait assisté au premier baptême ; hors ce cas, un parrain n'’est pas nécessaire lors du baptême conditionnel.
§ 2. Lors de la réitération sous condition d’'un baptême, ni le parrain qui a assisté au premier baptême, ni celui qui a été présent au deuxième, ne contractent la parenté spirituelle, à moins qu’'il n’'ait été le même dans les deux cas.

Canon 764
Il n’'y aura qu'’un seul parrain [ou marraine], même de l'’autre sexe que le baptisé ; tout au plus il y aura un parrain et une marraine.

Canon 765
Pour que quelqu’un soit parrain, il faut :
1° / qu'’il soit baptisé, qu’'il ait l’'usage de la raison et l’'intention d’'accomplir cet office.
2° / qu’'il n'’appartienne à aucune secte hérétique ou schismatique ; qu’'il ne soit pas frappé par une sentence condamnatoire ou déclaratoire ni d'’excommunication, ni d’'infamie de droit, ni d’'exclusion des actes légitimes ; qu'’il ne soit pas un clerc déposé ou dégradé.
3° / qu'’il ne soit ni le père, ni la mère, ni le conjoint du baptisé.
4° / qu'’il ait été désigné par le baptisé lui-même, ou par ses parents ou par ses tuteurs, ou à leur défaut, par le ministre du sacrement.
5° / que, soit lui-même soit par un procurateur, il tienne ou touche physiquement le baptisé lors de l’'acte du baptême ou bien qu'’il le lève des fonts ou le reçoive des mains de celui qui baptise.

Canon 766
Pour que quelqu'’un soit admis licitement comme parrain, il faut :
1° / qu'’il ait atteint l'’âge de quatorze ans, à moins que le ministre en décide autrement pour une juste cause.
2° / qu'’il ne soit pas excommunié pour un délit notoire, ni exclu des actes légitimes, ni infâme d’'une infamie de droit, sans qu’'une sentence soit intervenue ; ni interdit, ni pécheur notoire, ni infâme d’'une infamie de fait.
3° / qu’'il connaisse les rudiments de la foi.
4° / qu'’il ne soit pas novice ou profès dans une famille religieuse, sauf en cas de nécessité urgente et avec le consentement du supérieur au moins local.
5° / qu'’il ne soit pas constitué dans les ordres sacrés, sauf permission expresse de l'’Ordinaire propre.

Canon 767
Dans le doute si quelqu’'un peut être admis validement ou licitement à la fonction de parrain, le curé, s'’il en a le temps, consultera l’'Ordinaire.

Canon 768
Seuls celui qui baptise et le parrain [ou la marraine] contractent une parenté spirituelle avec le baptisé lors du baptême.

Canon 769
Il appartient aux parrains, en vertu de la fonction qu'’ils ont acceptée, de s'’intéresser pour toujours à leur fils spirituel et de veiller diligemment que celui-ci se montre réellement, pendant toute son existence, tel dans la vie chrétienne qu’'ils ont promis par une solennelle cérémonie qu’'il serait.

Canon 2356
Les « divorcés remariés » sont infâmes ipso facto.

Canon 2357
Ceux qui vivent publiquement en concubinage sont « exclus des actes légitimes » (§ 2).

Partager cet article

Repost 0
Published by Abbé Hervé Belmont - dans Droit canonique
commenter cet article

commentaires

diane 25/06/2015 19:30

est il possible d'annuler un parrain car il ne s'intéresse pas à son filleul

Abbé Hervé Belmont 25/06/2015 20:34

Non, le parrainage est un acte accompli à l'instant du Baptême, et rien n'y peut changer. C'est d'ailleurs pour cela qu'il faut choisir avec soin parmi ceux qui peuvent remplir correctement cette charge, et parmi ceux qu'on prévoit ne pas perdre de vue par la suite.
Mais si le parrain ne remplit pas son office... eh bien ! il faut que les parents remplissent le leur avec plus d'exactitude et de zèle encore.