Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2007 3 13 /06 /juin /2007 18:37

Le développement de la vie intérieure, la croissance dans la charité, l’enracinement des vertus, l’abandon à la sainte volonté de Dieu : tous ses éléments qui nous conduisent vers le ciel, qui glorifient le Bon Dieu et nous préparent à la béatitude éternelle, tous ces éléments donc sont affaire de grâce de Dieu, de miséricorde divine, de prière incessante. 

C’est la grâce, la grâce et encore la grâce qui sanctifie, qui purifie, qui élève jusqu’à Dieu. 

Mais tout cela est aussi affaire d’intelligence et de volonté : parce que la grâce ne détruit pas la nature, parce que le Bon Dieu fait de nous ses enfants et non pas des robots, parce que les plus grands dons de Dieu inhèrent dans la partie supérieure de notre âme qui, précisément, est le siège de l’intelligence et de la volonté. 

La volonté, on comprend facilement pourquoi elle doit être présente : il faut agir avec régularité et persévérance pour se placer sous l’influence de la motion divine et ne pas gaspiller ni stériliser la grâce. 

Mais on oublie que la volonté est une faculté aveugle : c’est l’intelligence qui lui indique le but, qui détermine les moyens, qui lui montre en quoi consiste le bien à poursuivre. Sans cette lumière de l’intelligence, la volonté n’est pas mise en branle, ou elle s’égare ; et dans tous les cas elle nourrit l’amour-propre. 

Ce qui est vrai en général l’est davantage dans la vie spirituelle : le but atteindre et les moyens à mettre en œuvre nous dépassent infiniment ; il faut ne rien négliger, ne rien inverser, ne rien compromettre ; il faut au contraire entrer dans la pensée divine avec souplesse et docilité, il faut de modeler sur la façon d’agir de Dieu. 

Pour toutes ces raisons, et bien d’autres encore, il est de la plus haute importance de bien connaître la nature de la vie spirituelle, son but, ses moyens, ses étapes, ses écueils. 

Et tout cela est admirablement exposé, illustré et rendu attirant dans l’ouvrage du Père Réginald Garrigou-Lagrange Les trois âges de la vie intérieure dont on trouvera toute la première partie au bout de ce lien. 

C’est une lecture qui ne peut que donner un grand désir de sanctification, une grande lumière sur les desseins de Dieu, une grande sécurité pour éviter de nombreux déboires. 

Surtout, n’hésitez pas !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Abbé Hervé Belmont - dans Dossiers Saint-Bernard
commenter cet article

commentaires