Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 07:08

Lu et vu sur gloriatv, la lettre que le R. P. Charles Baillif dit être son testament : un beau témoignage de la foi catholique.

À lire ici.

Partager cet article

Repost 0
Published by Abbé Hervé Belmont
commenter cet article

commentaires

EML 18/04/2015 00:20

Pas de réponses ?
C'est contraire à la "Charité" (libérale) que de demander ça ?

Abbé Hervé Belmont 18/04/2015 10:07

Monsieur (ou Madame ?)

je n'ai pas coutume de publier les commentaires anonymes, et moins encore lorsqu'ils concernent le prochain. Puisque vous vous permettez étourdiment d'insister, je vous réponds. Si vous voulez savoir ce qu'a fait (ou n'a pas fait) Monsieur l'Abbé Guépin, demandez-le lui. Bien sûr je connais la réponse, et elle est tout à son honneur. Je gage qu'il ne répondra pas, ne serait-ce que pour ne pas détourner l'attention du beau témoignage qu'a donné le R.P. Baillif. Avec un minimum de bon sens, vous auriez pu vous aviser de cela.

La charité que vous invoquez à rebours aurait pu vous faire supposer qu'il y a une raison charitable qui fait refuser de répondre. Et c'est bien le cas en l'occurrence, parce que dans cette affaire les apparences et les responsabilités réelles ne coïncident pas du tout.

Je ne vois pas ce que le libéralisme vient faire ici. Cette mention me fait craindre (peut-être à tort, mais je réponds à un billet inidentifié) que vous ne fassiez partie de ceux pour lesquels libéral-libéralisme est devenu un mot tellement élastique qu'il en est vide de sens, et qu'il permet surtout d'étiqueter défavorablement son prochain. Cette pratique fait que les documents pontificaux ou les œuvres théologiques qui emploient ce mot sont devenus inintelligibles à ceux qui se laissent aller à ce brigandage de vocabulaire.

Ma réponse est peut-être fort injuste à votre égard, mais vous ne m'avez pas donné le moyen de le savoir. La prochaine fois, présentez-vous avant de demander des comptes. Cela me semble un minimum de politesse.

Je vous prie de recevoir, Monsieur (ou Madame), l'expression de mes respectueuses salutations.

Abbé Hervé Belmont

EML 06/04/2015 00:18

l'abbé Guépin y est il allé ?